10 raisons santé pour devenir végétalien

There are no translations available.

 

poster10raisons 533x80010 raisons santé pour devenir végétalien

 

1 - Pour éviter et même renverser les maladies chroniques (cardiaques, diabète, hypertension, et plus...)

Maladies cardiaques :

  • La 1ère cause de mortalité sur la planète est la crise cardiaque et 90 % de cette maladie pourrait être prévenue selon la grande étude INTERHEART supportée par l'Organisation mondiale de la santé (2004). Les études démontrent que les maladies cardiaques n’ont définitivement rien de naturel.
  • Les Dr Dean Ornish et Caldwell Esselstyn ont prouvé qu’en adoptant une alimentation végétarienne faible en gras, on peut arrêter et même renverser l’athérosclérose.
  • Des millions de personnes meurent de maladi es cardiaques inutilement alors qu’on dispose d’une cure efficace : l’alimentation végétalienne. Malheureusement, la population n’en est pas informée.
  • Rappel : les produits animaux constituent des sources majeures de gras saturé et de cholestérol qui bloquent les artères.

 

Diabète :

  • L'alimentation est la pierre angulaire pour contrôler et même renverser le diabète de type 2. Une étude publiée en 2006 dans Diabetes Care et menée par l'Université George Washington et de Toronto a montré qu'un régime végétalien pauvre en gras est trois fois plus efficace pour contrôler la glycémie que le régime standard pour diabétiques.

 

2 - Pour réduire les risques de cancers

Les végétaliens sont moins à risque de cancers parce qu’ils :

  • sont plus minces
  • mangent davantage de végétaux riches en substances anticancers
  • mangent moins de substances toxiques :
  • pesticides
  • fer hémique (de la viande) qui a un effet oxydant et qui favorise la production de radicaux libres et la dégénérescence des cellules
  • toxines de cuisson des viandes cuites (hydrocarbures aromatiques polycycliques, amines hétérocycliques, etc.)
  • contaminants présents dans les poissons, les viandes, les produits laitiers et les oeufs comme les BPCs, le mercure, les dioxines, etc.
  • mangent moins de gras saturés (associés aux cancer du sein, côlon, etc.)
  • ne mangent pas d’acide arachidonique (un gras qui favorise l’inflammation et donc le développement du cancer).

Rappel : les végétaux sont abondants en substances anticancers ou chimiopréventives, c’est-à-dire celles qui peuvent renverser, supprimer ou prévenir le processus de formation de cancers. Ces substances sont pratiquement absentes des aliments issus des animaux.

 

3 - Pour un cerveau en santé et être plus heureux

 

  • On sait que l’inflammation au cerveau peut avoir des effets directs sur la fonction cérébrale; elle peut favoriser la démence, la dépression, etc.
  • Une cause importante de l’inflammation est la consommation d’un acide gras appelé acide arachidonique. Seuls les produits animaux contiennent de cet acide gras, alors que les végétaux en sont dépourvus. Fait surprenant : les deux aliments qui nous apportent le plus de ce gras inflammatoire dans notre alimentation sont le poulet (26,9 %) et les oeufs (17,8 %).
  • Des études récentes ont démontré que les gens qui évitent les produits animaux ont moins de problèmes d’anxiété, de dépression et de sautes d’humeur; ils sont donc plus heureux.
  • On pense que l'augmentation du niveau de fer dans le cerveau, causée par la consommation du fer hémique présent dans les viandes (ex : boeuf, foie, etc.), serait associée à certaines maladies neurologiques comme l'Alzheimer, le Parkinson et les accidents vasculaires cérébraux.
  • Une alimentation végétalienne, parce qu’elle est riche en fruits et légumes, faible en gras saturés, dépourvue de cholestérol, de fer hémique et d’acide arachidonique, permet de réduire l’inflammation au cerveau. De plus, elle prévient la formation d’athérosclérose et assure une meilleure circulation sanguine au cerveau.

4 - Pour de meilleures performances sexuelles et sportives

  • L'oxyde nitrique est un gaz bénéfique produit par le corps qui dilate les vaisseaux sanguins et améliore ainsi la circulation sanguine vers les organes génitaux et les muscles.
  • Le Viagra est justement un médicament qui augmente (temporairement) la production d'oxyde nitrique. Pour maintenir une grande production d'oxyde nitrique, on doit:
  • éviter les gras animaux (le cholestérol, les gras saturés et l’acide arachidonique)
  • manger des antioxydants présents dans les végétaux
  • manger de l’arginine contenue entre autres dans les noix et graines
  • manger des nitrates contenus dans les légumes, les légume-racines, l’ail, l’oignon, etc.
  • Les végétaux permettent d’améliorer le flot sanguin et de réduire la formation d’athérosclérose.
  • Contrairement au Viagra qui a un effet plutôt instantané, une alimentation végétalienne agit plutôt de façon durable. Imaginez les heures de plaisir à venir !

 

5 - Pour prévenir ou traiter l’arthrite

  • La viande est un facteur qui contribue à l’inflammation à cause de son contenu en gras, en acide arachidonique et en fer hémique. Par contre, les fibres, les prébiotiques et les antioxydants contenus dans les végétaux aident à réduire l’inflammation. De nombreuses études ont démontré qu’une diète végétalienne faible en gras aide à prévenir et même à réduire ou à traiter les symptômes de l’arthrite.

6 - Pour réduire les substances toxiques (pesticides, mercure, dioxine, PBCs, etc.)

  • Les animaux bioaccumulent les pesticides et les contaminants dans leur chair, ce qui explique pourquoi les végétaliens sont moins «pollués». 
  • Nos océans et nos cours d’eau sont de plus en plus contaminés par les déchets humains et industriels, de sorte que le mercure et les autres contaminants s’accumulent dans les poissons.
  • Si on veut obtenir des gras omega-3 végétaux à longues chaînes (DHA), l’avenir réside dans sa production à partir de microalgues (ex : le schizochytrium) qui seraient beaucoup plus écologiques et non-contaminés.
  • Les dioxines, l’un des polluants industriels les plus toxiques synthétisés par l'homme, sont considérées comme cancérigènes, néfastes sur la santé cardio-vasculaire et immunitaire, et favoriseraient le diabète, l'endométriose, la ménopause précoce, les problèmes de la glande thyroïde, etc.
  • Selon la FDA (Food and Drug Administration), plus de 95% de l'exposition aux dioxines provient de l'apport alimentaire en graisses animales. Les sources alimentaires en ordre décroissant sont : le poisson, les œufs, les produits laitiers.

7 - Pour de belles selles

  • Voilà un sujet qui peut faire sourire! On peut voir la santé ou prédire les problèmes de santé en observant la forme et le poids des selles. Une minorité des adultes auraient un fonctionnement intestinal normal. Des études ont démontré que plus nos selles sont volumineuses et plus la consommation de fibres est élevée, mieux se portera notre santé et moins nous serons à risque de cancer du côlon, de diverticulose, d’appendicite, d’hémorroïdes, etc. Une étude a recueilli des informations dans 12 pays différents pour évaluer la relation entre le poids des selles et le risque de cancer du côlon. Si nos selles pèsent moins d’une demi livre (environ 200 g), nous sommes davantage à risque de cancer du côlon et si nos selles pèsent moins d’un quart de livre (environ 100 g), nos risques sont encore plus élevés, 3 fois plus.
  • Idéalement, ce que nous avons mangé devrait être évacué dans les 24 à 36 heures. Le transit des omnivores peut être de 4 à 5 jours en moyenne; les végétariens, quant à eux, de 1 à 2 jours.
  • Seuls ceux qui mangent beaucoup plus de fibres que la moyenne, comme les végétaliens, arrivent à avoir une santé intestinale optimale.

Rappel : Les fibres se retrouvent uniquement dans les végétaux ! De plus, les végétaux contiennent des prébiotiques qui nourrissent la flore intestinale; donc, pas besoin de yogourt !

 

8 - Pour avoir un poids idéal sans souffrir de la faim

  • Une étude réalisée en 2009 à l’Université de Loma Linda en Californie sur le poids de 22 434 hommes et 38 469 femme a démontré que seul le groupe des végétaliens avait un poids idéal. Les végétaliens pesaient moins que les végétariens et avaient 40 lbs de moins en moyenne que les omnivores.
  • Les végétaux nous aident à perdre du poids ou à le maintenir puisqu’ils ont une faible densité calorique. Plus il y a d’eau dans un aliment, plus sa densité calorique baisse et plus il y a de gras, plus sa densité calorique monte. Les légumes et les fruits ainsi que les grains (gruau, riz, quinoa, pâtes, etc.) et les légumineuses cuits dans l’eau ont tous une faible densité calorique à cause de leur faible teneur en gras et de leur grande teneur en eau. Dans les végétaux, seules les noix et graines ont un plus haute densité calorique; il faut donc les inclure en quantité modérée. Les viandes (boeuf, porc, etc.), les charcuteries, le fromage, les fritures et les produits transformés ont tous une densité calorique élevée qui favorise un gain de poids.

9 - Pour vivre en santé plus longtemps

  • Les études proposent que l’humain peut avoir une influence sur sa longévité.
  • On sait que le vieillissement peut être en partie causé par le stress oxydatif et que les antioxydants peuvent aider à réduire ce stress. On pourrait comparer le stress oxydatif à de la rouille et les antioxydants à de l’antirouille. Les antioxydants se retrouvent abondamment dans les végétaux. Alors grouillons, mangeons nos végétaux avant que ça rouille !
  • On peut dire que les meilleurs antirides sont dans les végétaux que l’on mange.
  • Les viandes, quant à elles, sont plutôt liées à une augmentation de la mortalité puisqu’elles augmentent les risques de cancers, de maladies cardiovasculaires, d'hypertension artérielle et le processus inflammatoire qui favorise la plupart des maladies mortelles.

10 - Parce que les associations de diététistes l’approuvent

  • L’American Dietetic Association et les Diététistes du Canada, qui regroupent 75 000 nutritionnistes, encouragent le végétarisme : « Une diète végétarienne bien planifiée est bénéfique pour la santé, fournit les nutriments nécessaires et amène des avantages dans la prévention et le traitement de certaines maladies. »

 

 


Search

Partners

Newsletter

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)