L’aliment du mois : le tempeh

L’aliment du mois : le tempeh

Le tempeh, le produit de soya le plus nutritif, est né sur l’île de Java en Indonésie : c’est l’un des seuls aliments de soya qui ne provient pas du Japon ou de la Chine. Grâce à sa richesse en protéines végétales, le tempeh est un aliment passe-partout. Avec sa texture ferme et son goût savoureux qui rappelle la noix, c’est un excellent substitut à la viande. Découvrez comment il est produit, ses bienfaits et quelques recettes pour le cuisiner.

Production

Le tempeh est obtenu à la suite de la fermentation de fèves de soya trempées et légèrement cuites, selon une technique traditionnelle asiatique millénaire. On utilise une culture naturelle de fongus Rhizopus Oligosporus qui permet de relier les particules de soya pendant le processus de fermentation. À l’étape finale de pressage, on obtient une pâte compacte blanchâtre dont le goût mûrit avec le temps. Le fongus aide à la prédigestion de la protéine de soya, qui est convertie en acides aminés.

Les bienfaits

Parce qu’il est plus compact que les autres produits à base de soya, le tempeh fournit plus de protéines. Le tempeh est une bonne source de fer, de vitamine B, de manganèse, de magnésium, de calcium et de phosphore, tout en étant faible en glucides et en sodium.

Utilisation

Mangez-le cru en salade, sauté, grillé en brochette, mariné, cuit au four ou à la vapeur — cet aliment s’adapte à votre imagination et est facile à cuisiner et de nombreuses recettes existent. Une fois sorti de son emballage sous vide, le tempeh se conserve quelques jours au réfrigérateur ou plusieurs mois au congélateur.

Quelques recettes pour cuisiner le tempeh

Tempeh Orek à l’indonesienne

Tempeh magique de Loonie

Tempeh Magique de Loonie Cuisine - Recette asiatique vegan de tempeh

Brochettes de tempeh aux herbes aromatiques

Écrit par Milen Minchev