Une Grande Rencontre végé bien appréciée

Un [g]astronomique repas-partage tenait le centre de la Grande Rencontre végé édition 2010.

 

D’ingénieux plats aussi succulents les uns que les autres ont rivalisé en ravitaillant les quelque 90 personnes présentes. Des kiosques d’information sur le mode de vie végé, des livres utiles, des petits trucs végés difficiles-à-trouver, des pétitions (dont celle contre le traitement réservé aux animaux dans un certain chenil et une autre pour des hot-dogs végés lors d’événements au Centre Bell), … tout y était.

Grande rencontre végé 2010 Big Veggie Gathering

Premiers arrivés premiers servis

Grande rencontre végé 2010 Big Veggie Gathering
Attention !  la juge (à gauche) en plein travail

Grande rencontre végé 2010 Big Veggie Gathering
Bon à s’en lécher les doigts !

Ayant eu l’agréable tâche de devoir goûter à tous les mets proposés, l’experte en cuisine végétalienne, Dominique Dupuis,  a tranché et remis un certificat-cadeau au gagnant du concours du meilleur plat de la journée après avoir annoncé deux mentions spéciales.

Nous avons alors eu droit à des conférences aussi  pratiques qu’intéressantes :

Ouvrant le bal, Stéphane Groleau a dressé un portrait de la situation de l’an un du Lundi sans viande : les nombreuses manifestations médiatiques, le chemin parcouru par le mouvement, la progression du nombre d’adhérents, les sympathisants, … rien n’a échappé à son exposé adroitement épaulé d’un diaporama complet.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Stéphane Groleau fait le bilan du Lundi sans viande


Mike Cianci a décortiqué pour nous la controverse entourant le Rapport Campbell (China Study) réfutant un à un les points dénoncés par les sceptiques.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Mike et la controverse du Rapport Campbell


Armée d’une panoplie d’exemples concrets cotés 13 ans et plus, la « pétillante » Josée Quenneville, co-fondatrice de l’Association végétarienne de Montréal, nous a entretenus sur le sexisme dans la publicité et nous a fourni la recette pour déceler les stratégies sexistes, parfois bien dissimulées, des annonces visant autant les hommes que les femmes.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Josée et un couple d’exemples


Dominique Dupuis, professeure attitrée de l’AVM, nous a fait saliver en démontrant, en temps réel, qu’un repas végétalien peut très bien se préparer en dix minutes tout en étant à la fois nutritif et savoureux.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Dominique et du fast-food vegan


Communicateur né, Carl Saucier-Bouffard, chercheur et professeur d’éthique, nous a entretenu de façon magistrale sur l’approche émotive de la persuasion.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Le rationnel et passionné Carl

 

Reprenant la scène pour une seconde fois, Stéphane a confirmé la théorie formulée par Carl en agrémentant son propre exposé sur la fabrication du premier accordéon (Éco-rdéon) exempt de tout produit animal d’une prestation musicale appréciée de tous.

Une Grande Rencontre végé bien appréciée
Stéphane et son Éco-rdéon


Respectant le protocole d’usage, Sameer Muldeen, président de l’AVM, a su envelopper chacune des présentations de la soirée de façon, on ne peut plus professionnelle, ponctuant le tout de sa touche d’humour appréciée par les fins connaisseurs.

 

Félicitations aux organisateurs et merci à tous les participants pour cette magnifique journée ! Le seul petit bémol c’est que nous allons devoir attendre un an pour la prochaine.

Search

Partenaires

Infolettre

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)