Polémique autour d'un poster de Pamela Anderson à Montréal

 
Jeudi le 15 juillet 2010 devait avoir lieu un lancement extérieur, en face de l'Hôtel de ville de Montréal, du nouveau poster de PETA pour encourager un mode de vie végétarien avec l'actrice canado-américaine Pamela Anderson. Mais la Commission du cinéma et de la télévision de Montréal ne l'a pas entendu ainsi. PETA (People for the Ethical Treatment of Animals - ou si vous préférez - le gens pour le traitement éthique des animaux) demanda à cette commission un permis de tenue d'événement sur la place publique mais ce permis lui fut refusé. Josée Rocherfort de la ville de Montréal déclara dans sa lettre de réponse à PETA : "Comme vous pouviez vous y attendre, je dois vous informer que nous, en tant qu’officiels représentant l’administration municipale, ne pouvons appuyer cette image de Mme Anderson. Ce n’est pas tant parce que son contenu est controversé qu’il va contre tous les principes contre lesquels les organisations publiques luttent dans la bataille séculaire pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Donc, nous ne vous délivrerons pas un permis afin de tenir votre événement sur la Place Jacques-Cartier."

 

Photomontage par Alexandre Gagnon

 

Les opinions divergent et selon le National Post, Daniel Bissonnette de la ville de Montréal le concèda en entrevue. Il a lui-même déclaré que les gens de PETA pourraient faire ce qu'ils veulent. Françoise David (Québec Solidaire) a approuvé la décision de la Comission du cinéma et de la télévision sur sa page facebook, mais hélas sans expliquer pourquoi. Quant à la présidente de PETA, Ingrid Newkirk, "Chacun devrait avoir le droit d'utiliser son corps comme il le désire si cela ne blesse personne. Cela ne blesse personne." Sophie Durocher a réussi à interviewer Mme Anderson comme en témoigne sa page Twitter: "Je viens d'interviewer Pamela Anderson sur son végétarisme. Elle ferait damner un saint... et convaincrait un carnivore de manger du tofu.

Le lancement a donc eu lieu dans un restaurant chic de la rue St-Laurent où une meute de journalistes se sont emparés de cette histoire rocambolesque. Et le soir venu Pamela animait un gala du Festival Juste pour rire. Elle en profita pour tourner en dérision les chasseurs de phoque et les cowboys du Stampede de Calgary avec un humour plutôt mordant.

Le passage de la blonde pétillante ne se fit pas dans la discrétion et espérons que son geste épargnera la vie de plusieurs animaux.  Ce que vous ne feriez pas à une femme, vous ne devriez pas le faire à un animal. C'est le message qu'il faut comprendre. Le poster de PETA n'est pas une image qui chosifie le corps de la femme en le comparant à celui d'un animal. Le corps d'un animal n'est pas une chose... 

 

 

Dan la vidéo suivante, Pamela nous raconte son parcours de protectrice des animaux lors de la conférence de presse tenue à Montréal, le jeudi 15 juillet 2010.

 

administrateur4

Alexandre Gagnon est le fondateur principal de l'AVM. Il aime le tofu à toutes les sauces et il est webmaster de l'AVM depuis sa création.


Recherche

Infolettre

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)