Grippe porcine


L'élevage intensif contre-attaque

Après la grippe aviaire et la vache folle, nous voilà maintenant avec la grippe porcine. L'organisation mondiale de la santé a décidé récemment de passer le niveau d'alerte épidémique de la grippe porcine de la phase 3 à la phase 4 phase 4 à la phase 5*. En d’autres mots, cela signifie que la propagation du virus qui était initialement limitée à un contact direct avec un animal infecté, est maintenant possible entre humains dans deux pays. Un peu comme la crise financière, nous voyons une démonstration du manque de prévoyance des autorités, qui cette fois-ci, est face à l'élevage intensif. Il s'agit là encore d'un sujet qui fait réagir une fois les pots cassés.

La question qui se pose ces jours-ci est si cette épidémie était liée aux opérations d'élevage intensif ? On a déjà dans la mire les affiliées mexicaines du plus grand producteur de porc au monde soit la corporation américaine Smithfield Food. Certaines personnes ignorent toujours que les porcs, autant que la volaille et les bovins, sont confinés dans les fermes industrielles dans des conditions insalubres, immorales et si angoissantes que la majorité des gens sont incapables de tolérer le visionnement de ces conditions. Cette industrie irresponsable et morbide est tellement dénaturée qu'elle nécessite près de 70 % des antibiotiques produits aux États-Unis. Ces drogues, antibiotiques et hormones sont administrés aux animaux pour maintenir artificiellement leur croissance et leur santé physique et psychologique. Cela représente plus de huit fois la quantité utilisée par les humains. En sachant que plus on utilise d'antibiotiques sur ces animaux, moins efficaces ils sont; cela ne démontre aucun signe de stabilité mais plutôt un danger.

Il faut aussi souligner que ces fermes intensives et ces méga-porcheries génèrent une telle quantité d’excréments qu'elles nécessitent des subventions gouvernementales juste pour assurer leur gestion de déchets. Ces nappes d'excréments infestées de bactéries et de parasites sont rejetées dans la nature à proximité des communautés empoisonnant l'eau, l'air et leur terre. Fréquemment, ces communautés ont affirmé être incommodées par cette pollution. Ces lits toxiques sont maintenant considérés comme une hypothèse de la source de cette éruption virale.

Malheureusement, au lieu de voir les autorités gouvernementales favoriser une réduction de la densité des ces fermes, nous observons un laisser-faire de ces corporations permettant le mouvement contraire. L'État de la Caroline du Nord, capitale des fermes porcines, a vu en 1998 la population de ses porcs passer de 2 millions à 10 millions en 6 ans. Pourtant le nombre de ses fermes porcines a été réduit de 15 000 en 1986 à 3 600 en l'an 2000. On opère donc avec 25 fois plus de porcs par ferme, c'est à dire une recette parfaite pour l'économie d'échelle et les épidémies ! Il me semble évident que la somme de ces pratiques ne font qu'encourager l'apparition de nouvelles mutations de virus encore plus virulentes.

Malgré toutes ces aberrations, ces méga-fermes existent encore de nos jours grâce à la censure et la désinformation entourant l'élevage intensif, à la collaboration de l'industrie pharmaceutique, et au mutisme des gouvernements. Ironiquement, on nous parle déjà de recherches accélérées pour un vaccin breveté contre cette grippe. Je ne peux m'empêcher de voir ici une manipulation de faits qu'il faut dénoncer. C'est une situation dans laquelle le pompier est le pyromane. Pour moi, l'approche à favoriser pour prévenir ce genre de problème a toujours été bien simple : l'information et la promotion pour l'élimination des produits de sources animales.

*mise à jour le 30 avril 2009

Référence en français

http://www.who.int/fr/index.html

Références en anglais

http://www.usnews.com/blogs/fresh-greens/2009/04/27/swine-flu-and-factory-farming.html

http://www.grist.org/article/2009-04-25-swine-flu-smithfield/

http://www.huffingtonpost.com/david-kirby/mexican-lawmaker-factory_b_191579.html

http://www.thedailygreen.com/environmental-news/latest/swine-flu-causes-47042601

http://greenwoman.typepad.com/biggreenpurse/2009/04/does-factory-farming-cause-swine-flu.html

http://www.hsus.org/farm/news/ournews/swine_flu.html

http://www.southernstudies.org/2009/04/swine-flu-linked-to-smithfield-factory-farm.html

http://www.sierraclub.org/factoryfarms/factsheets/antibiotics.asp

http://www.huffingtonpost.com/david-kirby/swine-flu-outbreak----nat_b_191408.html


administrateur4

Alexandre Gagnon est le fondateur principal de l'AVM. Il aime le tofu à toutes les sauces et il est webmaster de l'AVM depuis sa création.


Recherche

Infolettre

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)