Retour sur l'Écosphère : deux jours de sensibilisation sur l'impact environnemental de la viande

Par Isabelle Riendeau

Les 13 et 14 août derniers au parc Jarry se tenait la 5e édition de la Foire Écosphère, soit le plus grand festival écologique présenté en collaboration avec le Forum Social Mondial de Montréal.

Pour la première fois, l’Association végétarienne de Montréal y tenait un kiosque parmi 150 exposants sous la tente consacrée à l’alimentation. Les bénévoles de l’AVM ont eu le plaisir de discuter avec les visiteurs de la mission de l’organisme, de les informer et de les sensibiliser aux enjeux environnementaux liés à la consommation de viande et de produits animaux. Car, si certains sont bien au fait de cette réalité, d’autres ignorent qu’un régime omnivore a des conséquences très néfastes pour l’environnement.

Les visiteurs ont notamment pu apprendre grâce à un quiz que l’élevage emploie 70 % des terres agricoles et qu’il en coûte 15 500 litres d’eau et 16 kilos de céréales pour produire 1 kilo de viande de bœuf.  Des extraits de vidéos (La viande n’est pas verte et Cowspiracy) accompagnaient le propos. Pour ajouter une touche ludique, le public pouvait se faire photographier avec une carotte géante et une affiche clamant « Sauvons la planète. Mangeons plus de végétaux ! »

En événement de clôture le 14 août, Christiane Bailey, doctorante en philosophie éthique, a été invitée à prononcer la conférence « Une transition végane pour une plus grande justice alimentaire, environnementale et intergénérationnelle ». Elle y abordait les impacts environnementaux de l’élevage, de la chasse et de la pêche et le rôle du véganisme dans le développement d’une alimentation mondiale plus juste, plus écologique et plus respectueuse des animaux. La conférence fut très appréciée et instructive! Pour ceux qui l’ont manqué, la présentation est disponible ici.

Pour approfondir la réflexion environnementale, rendez-vous ici

 


Recherche

Infolettre

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)